21 décembre

Le silence – physique mais aussi et surtout celui de l’esprit – apaise le cœur. Je calme le flot de mes pensées et veille à leur qualité pour accéder à un espace de sérénité intérieure qui me permet de réfléchir et de me recentrer. Le silence guérit les blessures de l’âme et la rend plus forte.

Laisser un commentaire

Panier
Retour haut de page